Caractéristiques de nos animaux

Standard Canadien (copie intégrale du standard CKC)
Origine et rôle
Au Moyen-Âge, on employait pour la chasse ce chien couchant, l’un des plus anciens chiens d’arrêt. Formée en France, la race y est utilisée depuis le XVIIe siècle. Possédant la nature d’un parfait gentleman, c’est un excellent chien de compagnie doté d’une expression douce, intelligente, noble et empreinte de dignité et d’une attitude affectueuse. C’est aussi un bon chien de chasse par sa quête intelligente et circonspecte, sa précision et sa rapidité à repérer le gibier, sa vigilance, son style et son énergie. Bon rapporteur, son calme en fait un excellent compagnon de chasse, et son travail méthodique dans les champs comme sur l’eau en font un excellent chasseur. L’eau glacée et les ronces ne le rebutent pas. L’épagneul français a aussi concouru dans les épreuves sur le terrain où il remporte de grands succès. Bref, ses qualités intellectuelles, morales et physiques en font un excellent chien de chasse et de compagnie.

Aspect général
Fort et résistant, l’épagneul français évoque aussi l’élégance. C’est un chien de chasse solide et noble, dur à la fatigue mais nullement vulgaire, de taille moyenne, alerte, sympathique, doux et jamais hargneux. Hautement intelligent de nature et chasseur né, il est très facile à dresser.

Taille

Hauteur au garrot : Le mâle doit mesurer entre 56 et 61 cm (de 22 à 24 po).

La femelle doit mesurer entre 53 et 59 cm (de 21 à 23 po).

Robe



Poil court sur la tête, le devant des membres antérieurs, sous les jarrets et sur le devant des membres postérieurs. Le poil du corps est plat (droit) ou légèrement ondulé, de longueur moyenne et suffisamment dense pour résister à l’eau et aux intempéries. De texture fine, le poil doit présenter un aspect propre et lustré.

Couleur



Toujours blanche à taches brunes, avec ou sans mouchetures. L’excès de mouchetures n’est pas à encourager

Tête



Crâne passablement long, de largeur moyenne et pas tout à fait plat. Protubérance occipitale évidente, mais pas trop prononcée. Les pommettes ne doivent pas saillir. Stop à mi-chemin entre le nez et l’occiput, bien prononcé mais sans exagération. Museau moyennement long, large et profond; lèvres ou bajoues d’épaisseur moyenne, légèrement incurvées et non carrées comme celles du setter anglais. Truffe bien développée, brune, sans taches pâles. Grandes narines ouvertes. Yeux de couleur ambre foncé et de grosseur moyenne. Conjonctive non apparente. Les yeux jaunes, les yeux clairs dits «d’oiseau de proie» constituent un défaut grave. Oreilles longues, encadrant la tête, plantées bas au niveau du coin extérieur de l’oeil, voire plus bas, pendant légèrement à l’arrière de la tête et dissimulant l’intérieur. Un amas de poil ondulés soyeux les recouvre. Extrémités rondes. Le poil des oreilles doit être brun. Des franges blanches constituent un défaut grave. Dents se rejoignant en ciseaux ou à égalité sans aucun prognathisme supérieur ou inférieur.



Cou

De longueur moyenne, musclé, légèrement recourbé au sommet, proportionné à la tête et au corps.



Membres antérieurs



Poitrine profonde et passablement large, atteignant la pointe des coudes. Pattes antérieures droites, bien charpentées et musclées, pieds ovales à sole dure, orteils recourbés avec beaucoup de poil dans les interstices. Épaules bien plantées vers l’arrière, omoplates longues et bien inclinées.



Corps



Côtes bien proportionnées, ni trop plates, ni trop rondes. Dos modérément long. Ligne du dessus s’inclinant très légèrement du garrot à la naissance de la queue au-dessus de l’arrière-train. Rein solide et court à musculature abondante; croupe légèrement saillante. Arrière-train : cuisses larges et musclées, grassets et jarrets bien fléchis, ces derniers ne devant pas être panards (jarrets de vache). Pieds épais et bien coussinés.



Queue



Plantée un peu bas, jamais écourtée, longue et portée horizontalement et légèrement recourbée obliquement en «S». Plumeuse ou frangée de I-16.1 GROUPE I CHIENS DE SPORT ÉPAGNEUL (français) janvier 2014 poils longs soyeux commençant à environ 2 cm (1 po) de la naissance de la queue et devenant plus courts à l’extrémité.

Défauts graves



1. Tempérament caractérisé par une timidité excessive ou par une agressivité envers les gens ou les congénères.

2. Tête grossière, museau trop court, stop trop ou pas assez prononcé, lèvres épaisses ou carrées.

3. Truffe à taches pâles, à narines petites ou sèches.

4. Yeux de couleur non prescrite, pâles, enfoncés ou exorbités.

5. Poil blanc autour des yeux.

6. Oreilles trop courtes, plantées trop haut ou recouvertes de franges blanches.

7. Coudes tournés en dedans ou en dehors.

8. Poitrine trop profonde.

9. Côtes trop plates ou trop bombées.

10. Pieds plats ou longs.

11. Queue plantée trop haut ou portée entre les jambes.

12. Robe de texture ou de densité incorrectes, poils trop courts ou trop ondulés.

13. Cou, poitrine, jambes et queue pas assez frangées.

14. Couleur brun trop pâle ou trop foncé.

15. Tête entièrement blanche ou toute brune.

16. Corps brun uni.



Caractéristiques éliminatoires



Mâles de plus de 64 cm (25 po) ou de moins de 56 cm (22 po).

Femelles de plus de 61 cm (24 po) ou de moins de 53 cm (21 po).

Prognathisme supérieur ou inférieur de plus de 1/16 po (0.158 cm).

©2018  Élevage DeCambrésis.